Spiritisme & Communication

ATTENTION NE PAS PRENDRE CE PROCEDE A LA RIGOLADE J'EN AI FAIS L'EXPERIENCE. SI VOUS COMMENCEZ UNE SEANCE TERMINEZ LA !!!

Le spiritisme est une doctrine moderne fondée sur la croyance en l'existence, les manifestations et l'enseignement des « Esprits », en particulier des esprits humains désincarnés. Il s'agit aussi d'une pratique consistant à tenter d'entrer en communication avec ces esprits par le moyen de supports inanimés (tables tournantes) ou de sujets en état de transe (médiums). Issu du mouvement Spiritualiste initié par les sœurs Fox il a été érigé en « religion scientifique » par Allan Kardec en 1857, c'est-à-dire, en un système de pensée qui prétend concilier Dieu, la Science et le Progrès.

Les adeptes de cette doctrine sont appelés spirites ou spiritistes, et la plupart des pays ont des groupements spirites plus ou moins actifs. Leur nombre est actuellement estimé à environ 12,8 millions, essentiellement au Brésil


Les règles générales de la communication avec les esprits
Selon le spiritisme :


Il est possible de réunir les conditions nécessaires à cette communication, mais il est impossible de la déclencher sur commande, car cela dépend de la volonté, de la capacité et de la disponibilité des esprits.
Il est totalement impossible de choisir quel esprit se manifeste (les esprits ont leur libre arbitre et sont également soumis à la volonté de Dieu).
Les réunions doivent se tenir dans un endroit propice au recueillement, sans bruit, chaleur ou lumière excessifs.
Les réunions doivent être régulières et fixées à l'avance afin que les esprits s'organisent aussi de leur côté.
Les participants doivent se préparer mentalement, par la prière et l'harmonie de pensée.
Et par dessus tout, un ou plusieurs des participants doit se former comme médium entre chaque réunion.
Le type de manifestation dépend du type de médiums présents. En effet, le type d'énergie dégagée par le médium détermine la nature des manifestations d'esprits. De plus la mentalité et la moralité du médium détermine le niveau de moralité de esprits présents, en raison d'un principe universel : qui se ressemble s'assemble. Il résulte de tout cela une grande variété de phénomènes spirites tels que :


Les tables tournantes :

Les participants se tiennent assis autour d'une table en bois. L'énergie des médiums permet aux esprits de produire des coups à l'intérieur de la table. Les coups permettent des échanges : un coup = oui, deux coups = non, par exemple. Technique archaïque dont Allan Kardec disait déjà "Ce mode primitif et long se prête difficilement à des développement d'une certaine étendue". Bien qu'abandonné depuis un siècle, ce procédé représente un stéréotype attaché au spiritisme.


Le ouija et la technique du verre

Les participants se tiennent assis autour d'une table sur laquelle est posée une planche marquées des lettres de l'alphabet. Au dessus de la planche est posé un petit triangle en bois (ou un verre retourné). Les participants approchent leurs doigt du triangle (ou du verre) jusqu'à l'effleurer. L'énergie des médiums sert alors aux esprits pour déplacer l'objet vers les lettres, afin de constituer des mots et des phrases. Avec l'entrainement, les participants peuvent éloigner leur main de l'objet, qui se déplace alors sans aucun contact. Cette méthode pompe beaucoup d'énergie au médium qui ressent souvent de la fatigue. Par conséquent les pratiquants réguliers choisissent de l'éviter.

6 votes. Moyenne 4.83 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site